< Retour aux articles

Les temps changent… et les habitudes de vie aussi ! L’époque où nos grands-mères devaient rester tranquilles durant leur grossesse est révolue. De nombreux professionnels de la santé vantent aujourd’hui les mérites de l’activité physique modérée en tout temps, et ce, même durant votre grossesse. Depuis 2003, le taux de fécondité ne cesse d’augmenter au Québec et il a crû de façon particulièrement marquée au cours des quatre dernières années. Il y a toutefois des sports à privilégier davantage que d’autres. Voici quelques conseils pour rester en former et en santé avant, pendant et après la grossesse.

Femme-enceinte et chiropratique

Évitez la sédentarite lors de la grossesse

Vous risquez davantage de mal vivre votre grossesse si vous demeurez inactives que si vous continuez de bouger, comme cela vous est conseillé tout au long de l’année. En effet, vous ressentirez davantage la fatigue, un inconfort dans votre posture, un essoufflement plus marqué dans vos mouvements et vos dépla­cements, ou encore un gain de poids excessif, particulièrement durant votre troisième trimestre, sans évoquer les maux de dos. De plus, n’oubliez pas que si une grossesse est difficile tant sur le plan hormonal que sur le plan physique, il en est tout autant de la période post-accouchement pour se remettre de tous ces changements lorsque le corps n’est pas habitué à être en mouvement.

Activités physiques recommandées lors de la grossesseACTIVITÉS PHYSIQUES RECOMMANDÉES LORS DE LA GROSSESSE

Vous l’aurez compris, vous vivrez mieux ces neuf mois symboliques si vous demeurez actives et en mouvement. Cependant, certaines activités sont préférables et plus sécuritaires que d’autres pour les femmes enceintes. Afin d’optimiser les efforts cardiovasculaires, les aptitudes aérobiques et une dépense calorique importante, optez pour le vélo, la marche rapide, la natation, l’aquaforme, le ski de fond, la raquette ou encore l’elliptique. Toutefois, il vous est déconseillé de pratiquer le basket-ball, l’équitation, le hockey, le ski alpin, le soccer, les sports de raquette, sans parler des sports de combat. Vous limiterez ainsi les risques de chutes, de pertes d’équilibre ou de coups au ventre.

Si vous avez des questions ou n’êtes pas sûre de votre choix, n’hésitez pas à consulter votre chiropraticien, qui vous guidera vers les activités adaptées à votre condition physique. Que vous soyez enceinte ou non, ne prenez pas de risques inutiles. En travaillant régulièrement vos muscles du dos, du ventre, du plancher pelvien, des fesses et des bras, vous améliorerez votre posture et diminuerez les douleurs lombaires.

L'accouchement

Difficile de s’éviter les douleurs durant cette étape cruciale. Toutefois, si le bassin a conservé sa complète mobilité durant la grossesse, il est possible de rédui­re le temps de travail et les risques de complications. Le bassin ainsi que la colonne vertébrale subissent des changements intenses et rapides lors de l’accouchement. Lors de la grossesse, une hormone appelée « relaxine » est sécrétée par l’organisme. C’est cette hormone qui permet aux ligaments de devenir élastiques et qui facilite le passage du bébé. S’il y a désalignement ou blocage au niveau des os du bassin durant la grossesse, des douleurs plus intenses se feront ressentir au moment de l’accouchement.

La réalité du post-partum

Dès les premières heures suivant l’accouchement, le corps se régénère. Le travail effectué durant l’accouchement, accompagné de la fatigue et du stress, peut rendre les inconforts physiques d’autant plus tenaces. Bon nombre de femmes se retrouvent ainsi aux prises avec des douleurs lombaires, sciatiques et du bassin. Les exercices pratiqués au préalable durant la grossesse aident à diminuer ces inconforts ou ces douleurs.

C’est pourquoi il vous est recommandé de consulter votre chiropraticien, qui fera le bilan de votre santé neuro-musculo-squelettique afin de mieux appréhender et vivre ces neuf mois symboliques qui changeront votre vie ! Et pour le mieux !

 

 

Source : Association des chiropraticiens du Québec

Inscription à l'infolettre

Soyez au courant des derniers articles de la Vie Chiropratique.

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

Suite à un examen chiropratique, neurologique et radiologique approfondi, nos chiropraticiens pourront vous expliquer si la chiropratique est en mesure de vous aider à diminuer, prévenir ou corriger votre problématique. Pour toutes questions concernant notre approche et nos soins, contactez-nous au 418-653-0050. Au plaisir de prendre soin de votre santé!