< Retour aux articles

Le printemps est enfin arrivé! Pour célébrer sa venue, les Drs Lemay et Pépin, chiropraticiens, encouragent leurs patients à découvrir les merveilles que peuvent leur procurer leur cher petit pouce vert. Poursuivez votre lecture pour en apprendre davantage à propos du lien qui unit terre et santé optimale.

Jardinage et chiropratique

Jardiner : Une séance d'entraînement

À titre de Docteurs en chiropratique, les Drs Rosalie Lemay et Jean-François Pépin motivent les patients à s’impliquer dans la pratique régulière de l’exercice. Toutefois, persister dans sa routine d’exercices peut devenir à la longue un peu ennuyeux. C’est pourquoi ces chiropraticiens mettent l’accent sur l’importance de choisir des activités à la fois utiles et agréables. D’ailleurs, certaines études scientifiques appuient cette recommandation. Elles démontrent que les personnes qui trouvent du plaisir à faire de l’exercice le font beaucoup plus régulièrement et sont également moins susceptibles de subir une blessure. II en va donc du gros bon sens de choisir un programme d’exercices que l’on aime!

Plusieurs personnes se sentent obligées de pratiquer un entraînement « traditionnel » tel que le jogging et les visites au centre de conditionnement physique. Celles qui trouvent ces activités ennuyeuses ou monotones ont tendance à un certain laisser-aller. Si l’entraînement « traditionnel » n’est pas pour vous, envisagez des façons plus originales de faire de l’exercice. Pourquoi pas un peu de jardinage?

Des rapports indiquent que le jardinage est une forme d’exercice durable. Arracher les mauvaises herbes, faire les semis ou sarcler durant une heure chaque jour peut vous aider à atteindre une santé de bien meilleure qualité. Une étude a prouvé que les activités de faible intensité incluant le jardinage peuvent prévenir les maladies cardiovasculaires et prolonger l’espérance de vie (Lancet 1998; 351:1603-08). Un autre rapport indique que les personnes qui jardinent sont moins susceptibles de développer des blessures lombaires (Journal of the American Academy of Orthopedic Surgeons 2000; 8:37-44).

Améliorez votre régime alimentaire en jardinant

Le jardinage peut aussi améliorer votre santé en augmentant la qualité de votre régime alimentaire. En augmentant la disponibilité des produits que composent votre jardin, vous augmentez du même coup l’éventail des aliments nutritifs frais qui pourront ensuite se retrouver sur votre table. Et quoi de plus disponible que les produits récoltés dans votre propre cour arrière?

Le pouvoir des légumes du jardin

En général, les fruits, les légumes et les herbes du jardin sont plus nutritifs que ceux que l’on retrouve en magasin. De plus, les produits de votre potager sont plus frais que ceux que vous achetez. Les études révèlent que plus la période de temps entre la cueillette et la consommation est longue, plus la perte de nutriments est importante.

Jardiner : Un plaisir à partager en famille

Vous avez de la difficulté à faire manger des légumes à vos enfants? Essayez de faire du jardinage une affaire de famille. Les enfants qui lèvent le nez sur les légumes achetés en magasin dévoreront ceux qu’ils auront aidé à faire pousser. Un après-midi passé au potager peut être un projet familial agréable. Après tout, les enfants de tous âges adorent jouer dans la terre!

Options jardinage pour les gens en appartement

Si vous n’avez pas de cour arrière, vous pouvez vous tourner vers les jardins communautaires. Vous pouvez aussi offrir à un ami de vous occuper de son potager et partager avec lui les fruits de votre labeur. Vous pouvez aussi vous porter bénévole sur une ferme maraîchère de culture biologique. Ils ont toujours besoin d’aide pour compléter à temps leurs merveilleux paniers de légumes.

Jardinez de façon naturelle

A titre de chiropraticiens, les Drs Rosalie Lemay et Jean-François Pépin, appuient les techniques de culture biologique parce que les fertilisants, pesticides et herbicides commerciaux peuvent contenir des produits chimiques pouvant parfois être liés à certaines maladie dont le cancer et l’asthme (Cancer 1999; 85:1353-60). D’ailleurs, depuis l’été 2010, ces 2 chiropraticiens se sont liés d’amitié avec 2 cultivateurs de la région de St-Edouard de Lotbinière et offrent à leur patient la possibilité de réserver un panier de légumes biologiques à chaque semaine, qui est livré de juillet à septembre au sein même de leur clinique. Pour en savoir davantage, vous pouvez aller consulter le site web suivant: www.ojardindemplante.ca.

Pour terminer, voici quelques conseils de jardinage naturel qui vous aideront à obtenir des plants vigoureux.

  • Faites analyser votre sol, particulièrement si vous prévoyez manger ce que vous planterez. Plusieurs universités ont des programmes d’agriculture et offrent ce service à très bas prix. Ce service d’analyse devrait vous sensibiliser sur la présence de produits chimiques dangereux et vous informer si votre sol est propice à la culture. Si la qualité de votre sol vous inquiète, envisagez la possibilité de la culture en pot, avec de la terre organique que l’on peut se procurer dans les centres jardins.
  • Préparez vous-même vos pesticides en mélangeant du poivre de Cayenne, de l’ail et de l’eau. Vaporisez ce mélange sur les plants infestés.
  • Pour vous débarrasser des insectes nuisibles, délaissez les produits chimiques toxiques pour des insectes amis des plants. Les chrysopes sont des bestioles qui mangent les oeufs des insectes nuisibles tels que les mites, les pucerons et les aleurodes ne s’attaquant pas à vos précieux plants. Les coccinelles dévorent les pucerons alors que les nématodes sont une solution naturelle pour les hannetons. La plupart des centres jardins ont en magasin les larves des insectes amis de votre potager.
  • Faites votre compost avec des feuilles, des restes de légumes, des pelures de fruits, de la mouture de café et des coquilles d’oeufs. Vous pouvez vous procurer un composteur à votre centre jardin.
  • Partez vos semis dans des demi-coquilles d’oeufs que vous déposerez dans une boîte d’oeufs.
  • Gardez votre potager propre, sans mauvaises herbes. Les mauvaises herbes puisent dans le sol I’eau et les nutriments nécessaires à vos plants.
  • Choisissez des plants originaires de votre région géographique. Les plantes indigènes développent une résistance naturelle aux insectes locaux, au sol et au climat.
  • Maintenez l’humidité du sol et prévenez les maladies transmises par le sol en ajoutant autour de vos plants du paillis organique. Faites votre paillis avec du gazon coupé, de la paille, de l’écorce déchiquetée ou des aiguilles de pin.

Pour toutes autres questions concernant votre jardinage, demandez à votre chiropraticien, il se fera un plaisir de vous renseigner sur les bienfaits d’une alimentation saine provenant de votre propre jardin.

La Vie Chiropratique
4875, Rue de la Promenade-des-Soeurs
Québec, QC, G1Y 2W2
(418) 653-0050

Présenté par Dre Rosalie Lemay, chiropraticienne et Dr Jean-François Pépin, chiropraticien

www.laviechiropratique.com

Chiropraticiens à Québec

Inscription à l'infolettre

Soyez au courant des derniers articles de la Vie Chiropratique.

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

Suite à un examen chiropratique, neurologique et radiologique approfondi, nos chiropraticiens pourront vous expliquer si la chiropratique est en mesure de vous aider à diminuer, prévenir ou corriger votre problématique. Pour toutes questions concernant notre approche et nos soins, contactez-nous au 418-653-0050. Au plaisir de prendre soin de votre santé!