< Retour aux articles

Comme maman d'un nouveau-né, vous vous posez mille et une questions. Tous les bébés pleurent-ils ainsi ou est-ce seulement le mien? Est-ce que mon bébé est tout simplement actif ou hyperactif? Et pourquoi mon bébé ne dort-il pas la nuit?

laughing baby playing with mother

Bien que le sommeil perturbé chez les nouveau-nés soit souvent considéré comme « normal », certaines recherches démontrent que ces symptômes peuvent être en rapport avec une condition vertébrale sous-jacente déclenchée par un traumatisme au cours de l’accouchement. Cette condition s’appelle une subluxation vertébrale et elle se caractérise par un mouvement vertébral restreint ou endroits de la colonne vertébrale où les os (vertèbres) sont légèrement désalignés.

La bonne nouvelle, c’est que les chiropraticiens, comme les Drs Rosalie et Jean-François, peuvent détecter et corriger ces subluxations vertébrales et prévenir possiblement du même coup les conditions associées à celles-ci telles que les problèmes digestifs et un sommeil perturbé.

Traumatisme sur le nouveau-né lors de l'accouchement

Les soins chiropratiques durant la grossesse peuvent diminuer les douleurs lombaires de la maman et réduire le temps d’accouchement de tout près de 30%(Chiropratic Pediatric and Prenatal Reference Manual 1992:196). Ces soins permettent de garder le bassin bien aligné, diminuant ainsi les risques d’interventions médicales.

Il est à noter que les forces de compression d’une naissance même naturelle peuvent désaligner légèrement les petits os crâniens du bébé. Si ces désalignements ne sont pas corrigés à temps, il peut en résulter une distorsion crânienne. Certains experts émettent l’hypothèse que cette distorsion pourrait entraver le débit du liquide cérébro-spinal qui à son tour perturbe l’approvisionnement de nutriments vitaux au système nerveux central.

Le processus normal de la naissance

Durant une naissance normale, la tête du bébé passe à travers le bassin maternel. Afin de traverser ce passage, la tête de l’enfant doit subir une série de mouvements spécifiques :

  • Le cou fléchit vers l’avant afin que la tête s’engage dans le bassin.
  • La tête et le cou font une rotation d’un coté pour se frayer un chemin dans le bassin.
  • Le cou fléchit vers l’arrière afin que la tête puisse finalement sortir de la filière pelvigénitale.

Au cours de ce processus, une force de traction d’environ 40 à 70 livres est exercée sur le cou et la tête du nouveau-né. Cela force, inévitablement, les articulations vertébrales situées dans la partie supérieure du cou et augmente, du même coup, le risque de développement d’une subluxation vertébrale dans la région cervicale.

Recherches, le lien chiropratique et nouveau-né

Une étude fait sur 220 enfants indiquent une corrélation possible entre l’instabilité de cette articulation spécifique et la mort subite du nourrisson (J of Chiropratic Researach and Clinical Investigation 1991; 7:33). Ces observations s’ajoutent à celles de d’autres chercheurs qui stipulent qu’il pourrait exister un lien entre cette instabilité et plusieurs autres conditions pathologiques (Am J Dis Child 1979; 133:30). Une autre recherche a également abordé la signification clinique de blessures de la moelle épinière et du tronc cérébral à la naissance, notant que ce type de dommage est souvent latent et non diagnostiqué (Develop Med Child Neurol 1969; 11:54). D’autres recherches sont cependant nécessaires avant d’en conclure quoi que ce soit.

 

La chiropratique pour venir en aide à votre nouveau-né

Pour toutes les raisons énumérées plus haut et plus encore, il est essentiel de parer le plus tôt possible aux traumatismes reliés au processus de l’accouchement.

L’idéal serait qu’un chiropraticien évalue le nouveau-né quelques heures seulement après sa naissance. Si les subluxations vertébrales ne sont pas vérifiées à ce moment, elles peuvent créer une interférence à l’équilibre normal du corps. Cela met alors en place un processus au sein de la colonne vertébrale qui peut nuire à la croissance, à la santé et au développement du bébé.

Le corps ayant des capacités adaptatives phénoménales, les symptômes sont souvent ressentis seulement à l’âge adulte. Voilà pourquoi les Drs Lemay et Pépin, chiropraticiens, mettent tant d’importance à la prévention et au dépistage précoce de la subluxation vertébrale.

La plupart des parents sont étonnés de la douceur des techniques utilisées avec le nouveau-né. En moyenne, la pression requise pour un ajustement à ce dernier représente quelques onces ou livres de force comparativement aux 40 à 70 libres exercés au cours du processus de la naissance.

C'est un peu à l'étroit!

Tout compte fait, naître est un dur travail! Heureusement, notre mémoire oublie les poussées, les efforts, les torsions et les retournements. Toutefois, notre corps «se souvient» du traumatisme subi au cours de l’accouchement.

Donner à votre enfant le plus cadeau de la vie ne se termine pas à la naissance. Appelez votre chiropraticien et prenez rendez-vous dès aujourd’hui. La santé de votre enfant en bénéficiera. Et vous aussi!

La Vie Chiropratique
4875, Rue de la Promenade-des-Soeurs
Québec, QC, G1Y 2W2
(418) 653-0050

Présenté par Dre Rosalie Lemay, chiropraticienne et Dr Jean-François Pépin, chiropraticien

www.laviechiropratique.com

Chiropraticiens à Québec

Inscription à l'infolettre

Soyez au courant des derniers articles de la Vie Chiropratique.

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

Suite à un examen chiropratique, neurologique et radiologique approfondi, nos chiropraticiens pourront vous expliquer si la chiropratique est en mesure de vous aider à diminuer, prévenir ou corriger votre problématique. Pour toutes questions concernant notre approche et nos soins, contactez-nous au 418-653-0050. Au plaisir de prendre soin de votre santé!