< Retour aux articles

L’arthrite, les rhumatismes et l'arthrose sont parmi les affec­tations du corps les plus souvent associées au phénomène de vieillissement. Nombre d'entre nous connaissons des personnes de plus de 50 ans qui en sont atteintes et ce, à divers degrés. Mais elles ne sont pas uniquement le lot des aînés ; elles se manifestent parfois dès le tout jeune âge.

Arthrose et chiropratique

Distinction entre arthrite, rhumatismes et arthrose

D’abord, il faut apporter une distinction entre ces 3 termes qui sont souvent confondus:

Arthrite: maladie inflammatoire des articulations (reconnue auto-immunitaire i.e. causé par le dérèglement du système immunitaire qui attaque ses propres cellules cartilagineuses).

Rhumatisme: maladie qui regroupe diverses affections qui se caractérisent principalement par le gonflement douloureux des arti­culations et des tissus conjonctifs comme les ligaments, les tendons et les muscles.

ArthroseAffection dégénérative, une sorte de rouille articulaire qui détruit le cartilage et provoque sur les os une multitude d’aspérités (les ostéophytes) qui sont décelés à la radiographie.

L’arthrite et les rhu­matismes, selon l’endroit où ils sont localisés et selon leur mode particulier, peuvent porter des noms différents. Dans certains cas, ils peu­vent être étroitement lies l’un ou l’autre. Ils ont d’ailleurs un aspect très similaire: la douleur qu’ils provoquent. Il s’agit d’une douleur caractéristique, qualifiée de mécanique car elle est provoquée par le mouvement. Elle est présente chaque fois que la posture ou le mouvement responsable se produit. Elle diminue souvent pendant le sommeil pour réapparaître au réveil. La sensation alors éprouvée par ceux qui en sont atteints est une impres­sion de rouille dans les arti­culations. Après quelques étirements ou quelques pas, cette impression diminue. Une espèce de «dérouillage matinal» quoi.

Quant à l’arthrose, surtout en ce qui concerne la colonne vertébrale, il n’y a pas nécessairement mani­festation de douleur. Plusieurs personnes souffrant d’arthrose ne ressentent aucune douleur; d’autres, pourtant sans arthrose, se plaignent de très fortes douleurs. La douleur que le pa­tient peut ressentir est principalement attribuable à une pression exercée sur les nerfs ou aux rhumatismes qui y sont associés. En fait, l’arthrose est davantage une usure prématurée causée par une instabilité ou une incoordination dans le mouvement ou la fonction d’une articulation. II peut s’agir aussi d’un affaiblissement des structures peri-articulaires à cause d’un processus de régénération déficient. L’arthrose est souvent provoquée par une chute, un accident, une mauvaise posture, une grossesse, un accouchement, un surplus de poids ou un désalignement du corps.

Phases de dégénérescence de l'arthrose

Par la prise de radiographies, on a identifié 4 phases dans l’évolution de l’arthrose:

  • 1. Changement au niveau des courbes
  • 2. Léger dépôt de calcium et affaissement des disques
  • 3. Dépôt important de cal­cium, amincissement im­portant des disques et présence d’ostéophytes (bec de perroquet, calcification des ligaments pour stabiliser)
  • 4. Fusion des os

Présenté par Dre Rosalie Lemay, chiropraticienne et Jean-François Pépin, chiropraticien

La Vie Chiropratique

www.laviechiropratique.com

Inscription à l'infolettre

Soyez au courant des derniers articles de la Vie Chiropratique.

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

Suite à un examen chiropratique, neurologique et radiologique approfondi, nos chiropraticiens pourront vous expliquer si la chiropratique est en mesure de vous aider à diminuer, prévenir ou corriger votre problématique. Pour toutes questions concernant notre approche et nos soins, contactez-nous au 418-653-0050. Au plaisir de prendre soin de votre santé!