Témoignages

J’ai consulté à La Vie Chiropratique en juin dernier pour des maux de dos qui m’empêchaient de vivre pleinement ma retraite. Ceux-ci étaient tellement importants qu’ils me poussaient à prendre des anti-inflammatoires plusieurs fois par semaine. J’avais des difficultés à me pencher pour mettre mes bas et n’osait plus corder mon propre bois. J’étais même incapable d’aller prendre mes marches matinales.

Depuis que j’ai rencontré les docteurs en chiropratique de La Vie Chiropratique, je peux enfin m’amuser avec mes petits-enfants, j’ai plus d’énergie et j’ai retrouvé le sourire. Merci à toute l’équipe pour vos bons soins.

Guy Lamoureux, Québec (58 ans)

Avant de consulter les chiropraticiens de La Vie Chiropratique, je me levais chaque matin avec des raideurs qui m’empêchaient d’être fonctionnel. J’avais de la difficulté à me relever lorsque j’étais assis de façon prolongée, je souffrais de douleurs au cou lors de simples mouvements comme lancer une balle ou regarder mon angle mort. Depuis peu, j’ai recommencé à jouer au golf et je me sens beaucoup plus souple et coordonné dans mes mouvements. Merci à toute l’équipe!

M.Légaré, Sainte-Foy (62 ans)

Ces deux chiropraticiens ont vraiment à cœur la santé de leurs patients. Nous nous sentons comme chez nous au sein de leur clinique.

La famille Savard, Saint-Augustin (3 enfants)

Avant de venir à la clinique La Vie Chiropratique, j’avais différents problèmes de santé : le nerf sciatique, des douleurs dans le bas du dos, des migraines et quelques autres petites malaises. J’avais déjà consulté des médecins et des physiothérapeutes. Ils m’ont bien diagnostiqué, mais malheureusement ils ne pouvaient pas me venir en aide pour des soulagements à mes maux. Ces problèmes de santé me nuisaient à mes activités et à mon sommeil et depuis que je reçois des soins de chiropratique, bien ma qualité de vie est bien meilleure et ma santé aussi.

J’ai beaucoup aimé l’approche des soins chiropratiques dès le début et je travaille à faire mes exercices régulièrement. Je suis contente de voir que je peux soulager mes maux et ce sans médicaments ou opérations. Je conseille à mon entourage des soins chiropratiques en leur témoignant ce qu’ils m’ont apportés de bien dans ma vie.

Suzanne Boilard, Cap-Rouge (48 ans)

Pendant plusieurs mois, j’ai souffert de maux de tête chroniques. Tous les jours ou presque, j’avais des douleurs modérées aux tempes et derrière les yeux, et ce, dès que je me levais le matin. Une ou deux fois par semaine, la douleur s’intensifiait et le mal de tête devenait une migraine. Je pouvais alors soulager la douleur momentanément avec un médicament contre les migraines. Cela était efficace sur le coup, mais dès le lendemain, la douleur revenait. Advil, Tylenol et compagnie n’étaient pas du tout efficaces.

J’ai rencontré un médecin de famille, qui m’a prescrit un médicament que je devais prendre chaque soir pour prévenir les douleurs chroniques. Je l’ai revu deux fois par la suite pour doubler la dose, étant donné que j’avais autant de douleur qu’avant. Je devais retourner le voir pour augmenter encore la dose. C’est toutefois à ce moment que je suis tombée par hasard sur la clinique La Vie Chiropratique. Avec l’évaluation sommaire, on m’a alors expliqué que plusieurs personnes souffrent de maux de tête à cause de leur mauvaise posture: travail à l’ordinateur, tête avancée vers l’écran, cou penché pour lire des documents. Cela décrivait tout à fait ma façon de travailler.

J’ai procédé à l’évaluation complète, puisque je n’avais rien à perdre (j’étais quand même sceptique par rapport aux soins chiropratiques). Les radiographies ont montré que mon cou était beaucoup trop avancé vers l’avant. Cela cause d’intenses tensions dans les muscles du cou, qui doivent travailler fort pour maintenir la tête dans cette position. Quel soulagement de comprendre enfin les causes de mes douleurs! Il ne s’agissait plus seulement de traiter des symptômes, mais de trouver l’origine de la douleur et de régler le problème à la base.

Dès les premiers traitements chiropratiques, la douleur a disparu. J’ai aussi remarqué une diminution des tensions musculaires dans le cou et dans le haut du dos. Je pouvais travailler une journée entière en restant bien assise sur ma chaise ajustée, le dos droit, chose que j’étais incapable de faire avant. Je continue maintenant à faire des exercices de maintien chaque jour, car mon rétablissement n’est pas encore terminé, même si les symptômes ont disparu. Mon objectif est maintenant de demeurer en santé en agissant sur la prévention des douleurs. Merci!

Anne-Marie, Québec (38 ans)

Avant de commencer mes soins en chiropratique, j’avais des torticolis à répétition, des douleurs au dos qui me compliquaient la vie de tous les jours et des migraines saisonnières. Je croyais que cela faisait partie des inconvénients qu’il fallait endurer en vieillissant.

Un torticolis plus douloureux qu’à l’habitude m’amena à La Vie chiropratique. Après une évaluation globale de ma santé et une présentation du diagnostic, j’hésitais encore à m’engager sur un programme de réhabilitation d’un an, après tout, je voulais simplement me débarrasser d’un torticolis. Mais, les arguments du Dre Rosalie étaient convaincants en faveur d’un traitement à long terme pour prendre soin de l’ensemble de mes problèmes et non pas de seulement soulager mes douleurs au cou.

Cela fait maintenant deux ans que je reçois des soins du Dre Rosalie et je vais très très bien. Je ne fais plus de torticolis, je n’ai pas eu de migraines ces deux dernières années et monter et descendre de voiture n’est plus un exercice difficile. Je suis tellement satisfaite que j’ai référé tous les membres de ma famille et plusieurs de mes amis à La Vie Chiropratique.

Aujourd’hui, j’ai plus de vitalité et je suis convaincu que c’est dû aux bons soins que je reçois du Dre Rosalie…un gros merci!

J’aimerais décrire comment les soins chiropratiques m’ont aidé. Avant de consulter en chiropratique, je souffrais de douleurs intenses à la base du pouce (arthrose). Qui me causaient d’énormes difficultés dans ma vie au quotidien (exemple: m’habiller, cuisiner, jardiner).

Pour me soulager j’utilisais des anti-inflammatoires, des infiltrations à la cortisone et le port d’une attelle pour empêcher mon pouce de bouger. Depuis que je viens à la clinique, j’ai cessé d’utiliser ce mode de traitement et j’ai adopté, avec les bons conseils du Dr Jean-François Pépin, de nouvelles habitudes de vie afin de préserver et de maintenir mon indépendance et mon autonomie au quotidien.

Merci au Dr Jean-François et à son équipe.

Lise Laflamme, Cap-Rouge (66 ans)

Avant de consulter en chiropratique, je souffrais de maux de tête à presque chaque semaine. J’ai maintenant cessé d’utiliser mes innombrables Advil.

Lise Marois, Ancienne-Lorette (38 ans)

Avant de commencer les ajustements à la Vie Chiropratique, j’avais des migraines 3 à 4 fois par semaine, ce qui rendait mes activités plus difficiles. Je prenais des Advil très souvent et je me frottais le cou avec des crèmes tous les soirs. Suite à ma première visite à la Vie Chiropratique j’ai observé des changements. Et suite à un suivi régulier, je n’ai eu qu’une seule migraine en presque 6 mois et ma posture a beaucoup changée.

La Vie Chiropratique m’a donné des outils (exercices et conseils) afin que je sois en mesure de prévenir et régler mes problèmes de cou et de dos. Merci à toute l’équipe pour votre aide,

Julie Grégoire, 48 ans, mère de 4 enfants

J’avais un mal chronique aux épaules, au bas du dos et à la tête. Je prenais donc des Advil, du Robax et des anti-inflammatoires quand j’avais mal. De plus, je voyais une ostéopathe qui ne faisait que me soulager de ce mal.

Maintenant, je n’ai plus de maux de tête, je n’ai plus mal au dos et aux épaules et je ne prends plus de médicaments. Je me sens vraiment plus en forme maintenant! J’ai pu recommencer à faire du sport, à m’entraîner et à mieux dormir.

De toute évidence la santé est maintenant primordiale pour moi. Depuis que j’ai des traitements, je me nourris beaucoup mieux, je dors mieux, je fais de l’exercice et je bois beaucoup d’eau. Ce sont toutes ces choses que le Dr Pépin m’avait recommandées. Avant j’étais handicapé par ce mal et j’étais brimé dans toutes les facettes de ma vie. Et bien maintenant, avec tous ces changements, ma vie a complètement changé et une chose qui est primordial pour moi, c’est ma santé.

Guillaume Laplante (31 ans)

Étant en arrêt de travail pour hernie discale étagé depuis novembre 2006. En attente d’une consultation en neurochirurgie depuis décembre 2006. Mon médecin m’avait dit que je ne retournerais plus à mon travail suite aux examens que j’avais passé. J’ai eu de moments difficiles durant l’année 2007.

Incapable de vaguer à mes occupations les plus simples dû à mes douleurs et faiblesses aux membres inférieurs. En mai 2008 je me sentais un peu mieux, mon esprit me disait que je voulais retourner au travail mais mon corps ne pouvait suivre. Mon médecin a signé un retour progressif. Jai été vue par un médecin expert qui recommande un retour rapide mais avec limitation Importante qui empêchait un retour. Un poste allégé est très rare dans mon travail. Je pensais bien que la souffrance était derrière moi, mais vers la fin de juin la douleur reprend sous forme d’extrêmes brulures à la jambe gauche et une plus grande faiblesse à l’autre jambe. Je devais prendre ma jambe avec mes deux mains pour la rentrer dans la voiture, attendre cinq minutes avant de démarré. A la sortie de l’auto j étais incapable de marcher avant dix minutes.

Début juillet je suis incapable de marcher sans l’aide de béquilles. Je prends de forte dose de dilaudid en comprimé et en sous cutanée qui ne me soulage que peu. Je suis alitée 16hrs sur 24. Une semaine plus tard voila que le dos me courbe la douleur étant plus forte. Je me déplace de moins en moins je suis au lit 22/24brs avec de la douleur+++ non soulagé par la médication. Un matin j ai été incapable d’uriner et d’aller à la selle normalement. Jai dû me faire une spatule douce pour vider mon ampoule rectal et pousser sur mon ventre pour uriner, je n’avais plus de force musculaire pour le contrôle de mes intestins et de la vessie. Heureusement le tous est revenue à la normal.
J étais toujours aussi plié en deux, position qui était très inconfortable. J’avais de la difficulté à monter quatre marches sans être à bout de souffle. Je devais faire quelque chose. Mon médecin étant incapable de me soulager il avait même pensé me donner de la méthadone. Étant pas très fervent pour l’opération que je savais à risque de paralysie.

Dans le passé j avais rencontré par affaire une je femme qui avait détecté un problème dorsale chez moi en peu de temps, elle me laissa sa carte d’affaire que je ne gardais peu de temps sur moi. Heureusement, je connaissais son père à qui je téléphonais pour avoir des détails sur la clinique de sa fille. Chanceux comme je suis appelle à la clinique pour entendre d’une voix charmante et empathique que le docteur Lemay est en vacance, deux semaines à compter les jours avant son retour. Pour la première rencontre j ai due être accompagné par ma conjointe. Je n avais pas conduit depuis sept semaines.

J ai reçu un accueil très personnalisé et chaleureux. Premier examen par le Dr Lemay qui fut assez difficile due a mon manque de mobilité. Une rencontre est prévue pour le lendemain pour résultat et traitement. Elle m’a bien informé de ma condition et débuta le traitement. Pas facile au début mais dès la troisième semaine j ai pu conduire ma voiture et laisser partiellement mes béquilles. J’ai diminué graduellement la médication pour la douleur. Aujourd’hui au début novembre, je consulte deux fois semaine et je vais bien, il persiste une petite douleur à la jambe droite mais je peux vaguer à mes occupations. J ai même pu courir un courte distance ce qui m a très surpris.

Un gros merci à l’équipe de l’accueil du centre qui est très chaleureux, qui nous fait se sentir déjà mieux en ouvrant la porte de la clinique. Merci aussi au Dr Rosalie Lemay pour tout le bien que tu m’apportes tant dans les traitements que dans ton écoute qui est aussi important pour moi.

Merci à vous tous pour le bien que vous prodiguer à votre clinique.

J Renauld, infirmier

Ma digestion s’est beaucoup améliorée. Mon sommeil est meilleur et j’ai aussi plus d’énergie.
Merci à toute l’équipe!

Guy Lambert, Val-Bélair (45 ans)

J’ai consulté à la clinique « la vie chiropratique », pour des problèmes de tensions au niveau cervical qui m’occasionnaient souvent inconfort et maux de tête . Il faut dire aussi que suite à des situations très difficiles que j’ai vécues, mon corps en entier était pratiquement toujours tendu.

Depuis environ 25 ans, j’ai expérimenté diverses approches pour m’aider physiquement (yoga, antigymnastique, stretching, Q-gong, méthode « feldenkrais », divers sports pratiqués très régulièrement et une bonne alimentation); et psychologiquement (méditation, psychologue, beaucoup de lecture) qui sont toutes des approches valables dont certaines m’ont apporté des bienfaits et m’en apportent encore, mais qui ne m’ont pas suffisamment apaisée physiquement.

J’avais aussi avec les années, s’en m’en rendre compte, favorisé l’apparition d’une bosse dans le haut de mon dos due à une mauvaise posture. À la clinique, avec l’examen biotonique, on a pu voir aussi de quelle façon ma posture était inadéquate. J’ai donc entrepris, en plus des ajustements chiropratiques, divers exercices, qui, au fil des mois, ont fait disparaître cette bosse et ont amélioré ma posture en général; ce qui a éliminé beaucoup de tensions dans mon corps.

J’ai beaucoup aimé l’attitude du Dr Jean-François qui est non conventionnelle par sa chaleur et son humanisme, et est à la fois compétente et structurée. Toute ma vie, j’ai « travaillé » à améliorer ma santé mentale et physique, et, pour les tensions physiques que j’avais, ce sont les soins chiropratiques qui ont le plus contribué à m’aider.
Ils ont vraiment apporté de grands bienfaits à mon corps. Je me sens beaucoup moins tendue, ce qui améliore ma qualité de vie en général. Merci beaucoup,

Line Tremblay

Merci Rosalie, mille fois merci! Et merci à toute l’équipe!
Si vous aviez eu des migraines 3 ou 4 fois par semaine comme moi, vous remercieriez chaudement Rosalie vous aussi.

Lorsque j’ai commencé ma série de traitements l’an dernier, au bout de seulement un mois, je commençais à avoir moins fréquemment des migraines. Pour moi, c’était une délivrance! Maintenant je peux compter sur les doigts d’une seule main les épisodes de migraine que j’ai eus depuis 6 mois.

Avec les traitements et les exercices, la courbure de mon cou s’est améliorée à tel point que, ce printemps, lorsque j’ai ressorti mon auto, la position de mon siège ne me convenait plus du tout. Le dossier était incliné vers l’arrière pour compenser la façon dont je tenais la tête avancée vers l’avant tellement mon cou n’avait plus de courbure.

On peut presque dire que la méthode employée par La Vie Chiropratique est miraculeuse. Pour moi, être délivrée de mes migraines et des raideurs au cou est un véritable cadeau! Encore une fois, merci Rosalie et merci à toute l’équipe!

J

Avant de venir consulter à la clinique de La Vie Chiropratique, j’avais plusieurs problèmes de santé dont un mal au bas du dos que j’endurais depuis longtemps, une douleur à l’épaule qui persistait depuis des mois et qui m’empêchait de dormir sur le côté gauche. De plus, j’avais mal dans la nuque et le cou et mes journées de travail étaient de plus en plus difficiles.

Étant donné que je ne suis pas du genre à consulter à chaque petit symptôme qui apparaissait, j’ai, malgré moi, laissé ma santé se détériorer mois après mois. Je calmais mes douleurs avec des tylénols ou des advils.

Depuis que j’ai connu les soins du Dr Jean-François Pépin de la Clinique de La Vie Chiropratique, après seulement quelques traitements j’ai pu constater d’excellents résultats.

Avec les bons conseils du Dr Pépin et des changements dans mon quotidien tel que l’usage d’un oreiller thérapeutique, ne plus dormir sur le ventre, voir que mon environnement de travail soit adéquat, nous avons réussi à me redonner des journées sans aucune douleur.

Merci Jean-François pour tes bons traitements, tu as fait des miracles.

Pierrette Bergeron

Depuis plusieurs mois déjà, j’avais une douleur à l’épaule qui engourdissait mon bras droit. J’avais aussi souvent mal à la tête ainsi qu’une douleur à la hanche droite. J’avais l’habitude de soulager mes douleurs avec du Advil. En mai dernier j’ai fait la connaissance du Dre Rosalie Lemay et suite à un examen professionel de ma colonne, elle me propose un plan de traitement d’une durée de 12 mois pour résoudre mes inconforts qui sont tous reliés à ma colonne qui a subit plusieurs traumatismes depuis plusieurs années, chute, sport, mauvaise posture durant mon sommeil. Déjà après quelques traitements seulement, j’ai remarqué une diminution de mes douleurs. Après cinq mois d’ajustements mes douleurs ont disparus complètement. J’ai l’impression que mon corps a rajeuni de 20 ans. Moi qui a toujours eu une approche assez naturelle pour me soigner, soit par des produits naturelles et de l’acupuncture, je pense qu’en rajoutant des traitements de chiropratique, je crois vraiment que cette approche m’a redonné une excellente santé.

Merci Rosalie

Chantal Pichette, Cap-Rouge (50 ans)

J’ai 25 ans, et cela fait bientôt 10 ans que ma colonne est déformée sur plusieurs axes. Les répercutions sur mon corps vont de la simple difficulté à maintenir une bonne posture, aux problèmes d’inflammation chronique dans les articulations. J’ai toujours cru que c’était quelque chose avec quoi je devais apprendre à vivre. J’ai dû abandonner une bonne partie des sports que j’ai pratiqués pendant ma jeunesse, et changer mes habitudes vie. Passer d’un mode de vie actif à passif n’a pas seulement des répercutions sur la santé physique, c’est aussi extrêmement difficile mentalement.

Depuis que j’ai commencé les traitements chiropratiques j’ai pu graduellement renouer avec mes anciens amours. J’ai recommencé la musculation, le water-polo, et je me sens totalement à l’aise de poursuivre ma carrière de parachutiste. Pouvoir recommencer à faire de l’activité physique un mode de vie, et non seulement un loisir a une valeur inestimable pour moi. Je reprends un rythme de vie dont j’avais fait le deuil depuis longtemps et dont les bienfaits me suivront jusqu’à la fin de mes jours!

Alexis, Québec (25 ans)

Pour une fille de 20 ans, je trouvais mon mode de vie plutôt limité. Étant une artiste, je me devais d’être toujours disponible à créer et à fournir ce que le client me demandait dans les plus brefs délais. Or, ce n’était pas le cas puisque je ressentais toujours un vif élancement dans mon avant bras et cela m’empêchait de travailler. C’était comme avoir une tendinite permanente. Également, j’avais une névralgie du nerf d’Arnold. Ceci cause une douleur aigue au niveau de la tête et pouvait se produire à tout moment. Je devais donc conduire le moins souvent possible et éviter de soulever des charges même moyennement lourdes (tel un sac d’épicerie).

Pour venir à bout de ces maux qui me limitait trop ma vie, les médecins me prescrivaient des anti-inflammatoire et pour ma tête, si ça ne suffisait pas, je devais recevoir une injection de cortisone. Ça me soulageait, mais les douleurs revenaient constamment, mais on me disait que c’était normal.

Jean-François m’a dit que ce n’était pas normal et il a donc commencé un traitement adapté à mes douleurs. Je n’en revenais pas, mes douleurs à la tête s’estompait et aujourd’hui, je n’en ai plus du tout ou que très rarement. Quand à mon bras, avec les exercices et les traitements de Jean-François, je peux travailler comme n’importe quel artiste et répondre à la demande du client. Aussi, je me suis rendu compte que ces traitements à la colonne vertébrales avait amélioré mon sommeil et même ma digestion.

C’est vraiment impressionnant de voir à quel point des maux qu’on me disait « normaux» s’avèrent être aujourd’hui quasi inexistants. De plus, l’ambiance et l’accueil chaleureuse qu’on nous réserve à la clinique insiste favorablement à la détente et la confiance.

Merci à toute l’équipe,

Marjorie

J’ai décidé de consulter Dre Lemay pour mon fils qui se plaignait de maux de tête et un léger déficit d’attention à l’école. Pour soulager mon fils on utilisait souvent le sac magique ou du Advil, si les maux de têtes étaient persistants.

Depuis que mon fils voit Dre Lemay pour des ajustements, ses maux de têtes ont pratiquement disparus et il fonctionne beaucoup mieux à l’école. Je lui donne des vitamines pour mieux nourrir son cerveau et nous avons diminué la consommation de sucre pour une meilleure santé.

La maman d’un merveilleux garçon de 10 ans, Sillery

Après avoir accouché de deux enfants, j’ai commencé à avoir mal aux reins. II m’était très difficile de me coucher de dormir sur le dos. De plus, il était devenu coutumier de me réveiller pendant la nuit à cause de la douleur. Malgré tout, je n’ai rien fait pour remédier à la situation. Je croyais qu’il était normal que la santé se détériore avec l’expérience de l’accouchement et aussi avec l’âge.

Un jour, grâce à mon mari, déjà un patient de la Vie chiropratique, j’ai eu l’occasion de subir un examen complet, suite auquel Jean-François m’a clairement expliqué mes problèmes. Après cela, j’ai commencé un traitement chiropratique complet. Après quelques traitements seulement, j’ai commencé à dormir sur le dos sans avoir mal aux reins. Lors de la première évaluation (après une dizaine de traitements), Jean-François a constaté une amélioration d’environ 60 %.

En ce moment, je me sens en forme et aussi plus légère. Le traitement chiropratique est plus efficace que je ne l’aurais imaginé. Merci à Jean-François et toute l’équipe de la Vie chiropratique !

Yumi Hataguchi, Beauport

C’est sur les conseils de ma fille qui se faisait traiter avec satisfaction pour des maux de tête que j’en suis venue à consulter Dre Rosalie. Mon premier objectif était de me débarrasser d’un mal à l’épaule que je tolérais depuis 8 mois. En médecine traditionnelle, on l’avait fait une infiltration de cortisone qui n’avait fait que diminuer la douleur peut-être de 10%. Maintenant, je ne sens plus rien même en faisant de l’exercice.

Cependant ma plus grande surprise a été une amélioration considérable de mon système respiratoire. Souffrant d’asthme et étant essoufflée je dirais au moindre mouvement, j’ai constaté une grande amélioration dès les 2 premiers traitements. Je ne crois pas au miracle, mais l’amélioration que j’ai constatée me satisfait déjà assez pour que je garde confiance en ces traitements de chiropratique.

De plus, l’accueil chaleureux et l’atmosphère conviviale de la clinique et de tout son personnel contribuent aussi à notre mieux-être.

Céline Côté

Il y a maintenant un an que je suis patient à La Vie chiropratique; au départ, j’ai consulté pour de fréquents maux de tête et de douloureuses tensions cervicales. J’étais très craintif au début mais rapidement, après seulement quelques consultations, le Dr Pépin m’a rassuré. Il a su bien m’expliquer mon état actuel et tout ce qu’il pouvait faire pour m’aider.

Je suis vraiment content d’avoir débuté un protocole de soins. L’expertise et les traitements reçus ont grandement amélioré ma vie et ma santé. Je me sens mieux dans mon corps, les tensions cervicales et les maux de tête ont beaucoup diminués, j’ai aussi une plus grande mobilité et une plus grande endurance.

Merci

Olivier P.

Avant de venir à la clinique «La Vie Chiropratique», j’avais des douleurs fréquentes entre les omoplates. J’avais de la difficulté à rester assis sur une chaise. Il fallait que je me lève tout le temps parce que j’avais mal aussi dans le bas du dos. De plus, la meilleure façon pour que je sois confortable était que je sois couché sur mon lit. Les massages de détente et thérapeutiques étaient les seuls moyens que j’utilisais pour diminuer mes douleurs. Grâce au suivi chez mon chiropraticien, les douleurs que je ressentais lorsqu’assis sur une chaise et entre les omoplates ont vraiment diminuées. Maintenant, je suis plus énergique. Je fais attention à ma posture parce que j’en ai plus pris conscience avec Dr Jean-François Pépin.

Pierre Gagné, Lac Beauport (58 ans)

Depuis plusieurs années, j’avais mal au dos, au cou, ainsi que de la difficulté à faire de longue marche. J’ai essayé plusieurs traitements comme par exemple l’ostéopathie, la kinésiologie, ainsi que la chiropractie, mais rien de tout cela n’était vraiment efficace.

Suite à une visite au kiosque de La Vie Chiropratique à Place Laurier, j’ai décidé de prendre un rendez-vous, car leur approche était différente des autres thérapeutes et petit à petit mon état s’est grandement amélioré. Grâce à leurs bons soins, je peux maintenant faire à nouveau du jogging sur un tapis roulant. Il m’est possible maintenant de prendre de longue marche sans avoir de douleur et je suis plus performant à mon travail.

Le mal que je ressentais à mon cou s’est grandement atténué après ma série de traitement. Je vais donc continuer à les voir sur une base régulière afin de conserver mes acquis.

Louise Desmarais, Sainte-Foy (52 ans)

Au mois d’août 2005, me croyant encore très jeune, après avoir essayé de lever un poids à bout de bras, je me suis retrouvé dans une fâcheuse position : tout courbé, un mal de dos,incroyable difficulté à marcher, difficulté à dormir, etc. Bref, j’avais pris 10 ans dans l’espace de quelques secondes! C’était la goutte qui avait fait déborder le vase pour ainsi dire!

Tylénol, Aspirine, anti-inflammatoire, anti-flogestine, massage, rien ne soulageait mon pauvre dos. Après quelques jours dans ce piteux état et essayant de reprendre mon activité de marche, j’aperçois la Clinique La Vie Chiropratique. J’entre. On me donne un rendez-vous, mais on ne me soigne pas immédiatement. Je suis sceptique, mais il faut ce qu’il faut. Après une évaluation globale de mon pauvre dos et de ma colonne, les traitements commencent: ça craque de partout!

Après quelques séances difficiles et plusieurs gouttes de sueur, ça va déjà mieux à ma grande surprise! Des séries d’exercices accompagnent les traitements. Après quelques semaines, une seconde évaluation : il y a du progrès et je me porte bien. Après un an, une dernière évaluation démontre beaucoup de progrès et même un redressement très significatif de ma colonne vertébrale corrigée. Mais comme dirait mon père: «On ne peut pas faire du neuf avec du vieux!»

Aujourd’hui, je me sens bien : je n’ai plus mal au dos; je marche le corps droit et les exercices ont raffermi mes muscles dorsaux, protégeant ainsi ma colonne vertébrale. Je continue mes visites, mais de façon espacée. Ma conjointe et ma fille sont aussi clientes de La Vie Chiropratique.

Merci Rosalie et toute l’équipe,

Marcel

Depuis longtemps, je souffrais souvent d’entorses lombaires et surtout d’insomnie chronique et de nervosité. J’ai eu recours à l’occasion à des traitements d’ostéopathie et pour le sommeil, j’utilisais différentes tisanes ou produits naturels tels le Milles Pertuis et Valerianne.

Depuis que je viens à la clinique mes entorses lombaires sont beaucoup moins fréquentes et surtout moins invalidantes.

Considérant l’amélioration, j’aime avoir un suivi afin de conserver mes acquis.

Monique Roy

J’ai consulté en chiropratique pour des douleurs au bassin et au cou. Mes douleurs au bassin ont rapidement disparues. De façon générale, j’ai cessé d’avoir mal au dos environ 6 mois plus tard et mon énergie a augmenté beaucoup.

Pour conserver les résultats obtenus, je mise sur la prévention. Cela m’évitera de revenir comme avant.

Après avoir complété ma première année, je sais que je ne peux plus m’en passer et je recommande ces soins à tous mes amis!

Chantale Paradis

En janvier 2006, je me suis blessée au coude droit en jouant au badminton. Pour soulager la douleur, j’appliquais de ta glace et je prenais quotidiennement des anti-inflammatoires que j’utilisais auparavant « à l’occasion » lors de maux au dos et au genou. La bouteille d’anti-inflammatoire vidée, je ne pouvais m’en procurer d’autres sans aller voir mon médecin. Ce dernier ne pouvait me recevoir avant un mois. Au lieu de diminuer, la douleur avait augmentée. J’éprouvais des difficultés à exécuter de simples mouvements de tous les jours : rotation (fouetter une sauce), préhension (utiliser des ciseaux) et je n’avais pas de force dans ce bras pour soulever ou déplacer des objets le moindrement lourds.

En avril, je me rends visiter la clinique La Vie chiropratique située près de chez-moi. Le Dr Jean-François Pépin m’y accueille et m’explique comment les soins chiropratiques pourraient soulager mon coude et me permettre éventuellement de rejouer au badminton! C’est bien tentant! De plus l’approche globale prônée par l’équipe de La Vie Chiropratique (saine alimentation, exercices réguliers, attitude positive, l’harmonie entre les différents systèmes du corps, etc) colle à mes valeurs. Je prends donc rendez-vous pour une évaluation, et suite au bilan de santé, je décide d’investir dans un programme de correction vertébrale de 12 mois. En plus de me redonner accès à un coude fonctionnel, cette démarche pourrait également diminuer mes douleurs au dos, à l’omoplate gauche et au genou droit. J’avoue que j’ai alors fait un acte de foi!

7 mois plus tard, je suis très contente de mon choix. Mon coude a récupéré à environ 90% et j’ai confiance d’aller chercher le 10% manquant dans les semaines à venir. Je compte reprendre le badminton en janvier prochain. Mes maux de dos sont beaucoup moins fréquents et il y a longtemps que je n’ai plus ce « point» à l’omoplate gauche qui m’occasionnait de la fatigue et de l’inconfort. J’ai également amélioré l’amplitude des mouvements de rotation de la tête (ce qui s’avère très utile à vélo et en auto). Mon genou droit connaît de bons et de moins bons jours, selon mes activités, mais la douleur ne me réveille plus la nuit comme cela arrivait parfois avant. Et tout cela sans prendre aucun médicament !!!! Je me sens très énergique (je l’étais passablement avant, mais la douleur grugeant de l’énergie, je me retrouve aujourd’hui avec un chouette surplus !!!) Imaginez dans 5 mois !!!!

Merci au Dr Pépin pour son professionnalisme et sa gentillesse, et merci à toute l’équipe de La Vie Chiropratique pour leur accueil des plus chaleureux.

Maryse Giard

Je suis étudiante universitaire à temps plein, et je travaille à temps partiel dans un bureau d’évaluation. Je suis donc assise toute la journée, plusieurs heures d’affilée. J’avais mal au cou souvent, parfois des migraines intenses (4 pilules à la codéine pour que la souffrance cesse), et des maux de dos. J’utilisais parfois la médicamentation pour mes migraines, mais rien de mieux qu’une nuit de 12 heures pour régler ce problème! Mais qui a 12 heures pour dormir quand on est en fin de session? Pour mes maux de dos, un bain dans lequel je flottais faisait énormément de bien. Mais à la dernière session, plus rien n’y faisais, et j’étais même incapable de me plier sans tomber par terre, dû à la souffrance.

Après plusieurs demandes de mon amoureux, j’ai enfin rencontré Jean-François. Je n’ai plus de migraines, plus de maux de cou, et je ne ressens plus de douleurs au dos. Merveilleux! Fini les pilules! Mais je n’ai pas pour autant arrêtés mes rendez-vous avec Jean-François. Je ne veux pas traiter la souffrance, mais bien régler le problème à la base.

Merci à la Vie Chiropratique !!

1- J’avais très souvent des entorses dorsolombaires, j’avais des douleurs à mes 2 genoux suite à 2 accidents de travail, dont j’ai dû subir 2 opérations et que je devais souvent prendre des anti-inflammatoires. Je me levais souvent la nuit pour aller à la toilette. J’avais à l’occasion des maux de tête.

2- J’allais voir mon médecin de famille qui me prescrivait des médicaments et des arrêts de travail à l’occasion.

3- Cessation de presque tous mes maux de dos, moins de douleur aux genoux et je ne prends plus d’anti-infammatoire, je dors presque toutes mes nuits sans aller à la toilette, plus de mal de tête. Alors moins de manque de travail.

4- Je cherche à garder cette qualité de vie, et je préviens plus ce qui est ma santé.

Pierre Angers

Je tiens à vous exprimer comment les soins chiropratiques ont changé ma vie.

Avant de me rendre à la clinique, j’avais souvent des douleurs au dos, plus particulièrement au niveau des trapèzes. Aussi, je ressentais régulièrement des engourdissements au niveau de l’avant bras droit et de la mâchoire. Ces douleurs rendaient mon quotidien inconfortable et m’inquiétaient au plus au point. Je consommais régulièrement des ibuprofènes pour atténuer la douleur.

Maintenant, je ne ressens plus du tout ces malaises. Le fait de ne plus souffrir de ce type de douleur rend. Non seulement mon travail, mais aussi ma vie de tous les jours, beaucoup plus agréable. J’essais maintenant de prendre davantage soin de ma santé en maintenant une bonne posture au travail puisque je travaille constamment devant l’écran d’ordinateur. Je fais aussi beaucoup plus attention à mon alimentation et à la façon dont je me positionne pour dormir. J’accorde d’ailleurs «la plus grande importance à la qualité de mon sommeil.

Merci au docteur Jean-François et à toute son équipe pour l’amélioration de ma santé et, par le fait même de ma vie plus agréable.

J’ai 65 ans et je ne croyais pas beaucoup aux bienfaits de la chiropratique avant de me faire traiter ici. L’expérience que j’avais de cette pratique datait de bien longtemps, en fait du temps où les chiropraticiens y allaient plus ou moins instinctivement, sans passer d’examens. Et je pensais qu’à mon âge, il n’y avait que très peu de bienfaits à attendre de cette science.

Depuis 2 ou 3 ans j’avais mal au mollet gauche, ce qui m’empêchait de marcher autant que je voulais. J’en ai parlé à mon médecin et elle m’a offert de passer des examens pour découvrir le problème. J’ai préféré essayer autre chose avant d’embarquer dans le processus des examens médicaux.

Grand bien m’en fasse! Après seulement 10 semaines de traitement avec Rosalie, je ne sens pratiquement plus mon mal et j’ai recommencé à marcher. De plus, je pense que le traitement a amélioré mon sommeil et m’a redonné de l’énergie.

Merci pour vos bons soins,

C. Castonguay, Cap-Rouge (65 ans)

Je me sens rajeunir depuis que je consulte à La Vie Chiropratique. Finis les douleurs au dos matinales!

Athanase Valcourt, Québec (72 ans)

À l’arrivé du demi-marathon, couru sous une chaleur accablante, j’ai eu la chance de recevoir les bons soins de mon chiro. L’effet appaisant a été immédiat et ma récupération de la course a été meilleure qu’à l’habitude. La Vie Chiropratique est une alliée pour ceux qui en demande plus de leur corps!

Maxime Picard, Québec (30 ans)

En mai 2008, je me suis cassée les deux calcanéums, os des talons. Après 6 semaines, en mobilité très réduite, les 2 jambes dans le plâtre, j’ai commencé ma réhabilitation. Beaucoup de douleurs, de courage et de patience ont été nécessaire pour revenir à une marche satisfaisante.

Et voilà, qu’en avril 2010, 2 ans après cette chute, une forte douleur est réapparue dans la fesse gauche et s’irradiait jusqu’au genou, et ce, sans cause apparente. Du jour au lendemain, cette douleur a débuté et elle est restée longtemps. Je ne pouvais presque plus marcher, ni me redresser. Je m’appuyais sur une chaise roulante, penchée vers l’avant, pour circuler un peu. Après 5 jours de douleur qui persistait jour et nuit et ne sachant plus quoi faire, je me suis confiée à Jean-François. J’étais en attente d’un sauveur. Il a été d’un accueil et d’une douceur inestimable. Il m’a écoutée et a compris que je ne voulais pas souffrir davantage.

Il m’a traitée progressivement, en s’ajustant à ma condition physique. J’ai persisté, même si la douleur était toujours là, car ma situation s’améliorait de semaine en semaine. Jean-François m’a supportée et encouragée à chaque fois que je le rencontrais. C’était d’un précieux secours. J’ai mis 3 mois pour revenir à une vie presque normale. C’était bon de pouvoir marcher et de reprendre mes activités. Après 6 mois, je peux dire que je n’ai plus mal dans le bas du dos. Maintenant, je circule assez librement même si mes pieds me rappellent régulièrement ma chute. Une certaine raideur demeure à l’occasion.

Cette douleur m’a permis de connaître l’état de ma colonne vertébrale et je suis décidée à faire un suivi chiropratique, sur plusieurs années à venir. Je joins aux traitements chiropratiques le mouvement Pilates et l’étirement musculaire, pour garder un bien-être que je ne veux plus perdre.

Merci à Jean-François et à toute l’équipe de nous accueillir avec autant de bienveillance et de professionnalisme.
Très sincèrement,

Thérèse Gosselin

Mon enfant ne fait plus pipi au lit, c’est merveilleux pour moi et pour lui!

Annie Auclair (35 ans)