< Retour aux articles

Vous savez sans doute que les chiropraticiens sont des professionnels de la santé avec un intérêt particulier pour les problèmes vertébraux. Mais saviez-vous que les chiropraticiens sont aussi des docteurs possédant la formation pour traiter les conditions affectant également les extrémités (coudes, épaules, chevilles, genoux, etc.)?

the dancer

Les chiropraticiens, comme les Drs Rosalie et Jean-François, concentrent leurs efforts pour rétablir le bon alignement des articulations, particulièrement celles de la colonne vertébrale. Les articulations de cette région sont très importantes car elles protègent la moelle épinière qui contrôle le fonctionnement de tout l’organisme. Celles-ci s’appellent des articulations vertébrales. Lorsque les os (vertèbres) se déplacent légèrement et que le mouvement est restreint, il en résulte une condition appelée subluxation vertébrale. Ce problème peut être lié à plusieurs désordres dont les maux de tête, la douleur au cou, les problèmes digestifs, le manque de vitalité, le syndrome du tunnel carpien, etc. Les chiropraticiens corrigent et préviennent les subluxations vertébrales par des manœuvres douces et efficaces appelées ajustements chiropratiques.

Ajustement des extrémités

Tout comme les articulations dans la colonne vertébrale, les articulations dans les membres (les extrémités) peuvent se désaligner légèrement. Les personnes qui font des mouvements répétitifs sont particulièrement visées par cette condition. Par exemple, les personnes dont le travail exige des gestes répétitifs, comme la couture ou frapper des coups répétés avec un outil, souffrent fréquemment de douleurs au poignet ou au coude. Les personnes dont le travail exige de longues périodes debout, comme une serveuse dans un restaurant, souffrent souvent de problèmes de genoux et de chevilles. Les activités sportives comme lancer ou attraper une balle ou l’élan pratiqué avec une raquette ou un bâton de golf peuvent désaligner le coude ou l’épaule. Courir et sauter peut déséquilibrer les genoux et les chevilles de la même façon. Les articulations des membres peuvent aussi subir des dommages suite à un traumatisme comme une chute ou un accident d’automobile.

La bonne nouvelle est que les chiropraticiens comprennent comment les activités quotidiennes et les traumatismes dérangent l’équilibre naturel des articulations des membres et comment rétablir les articulations à une fonction optimale. Les Drs Lemay et Pépin utilisent des manœuvres en fonction de la structure unique de chaque articulation. Ces manœuvres sont appelées ajustements des extrémités. En plus des ajustements, les chiropraticiens recommandent souvent des exercices d’étirement ou de renforcement. Vous trouverez plus bas un aperçu des recherches appuyant la chiropratique comme une approche très efficace, naturelle et sure pour traiter les articulations spécifiques des extrémités

Solutions pour la cheville

Selon une étude qui date de 2001, les ajustements à la cheville favorisent une guérison plus rapide des entorses. Les chercheurs ont évalué 30 patients souffrant d’entorse inversée chronique subaiguë de la cheville stade I et II. La moitié de sujets ont reçu des ajustements à l’articulation de la cheville et l’autre moitié des sujets ont reçu un traitement placebo (cinq minutes de traitement à ultrasons, mais l’appareil en position arrêt). Les traitements furent d’une durée de quatre semaines et jusqu’à huit visites. Les conclusions ont démontré que les sujets qui ont subi des ajustements ont bénéficié de façon marquante d’une meilleure amélioration en termes de réduction de la douleur, de l’amplitude du mouvement de la cheville et de la fonction de la cheville comparativement au groupe placebo (J Manipulative Physiol Ther 2001 ; 24:17-24).

Genoux douloureux

La douleur au genou est associée à une restriction de l’articulation reliant les deux os de la jambe (le tibia et le péroné). Cette articulation, l’articulation péronéo-tibiale, se trouve à la base extérieure du genou. Lorsque l’articulation du genou est désalignée, la rotule peut être légèrement déplacée durant la marche ou durant d’autres activités qui demandent une flexion du genou. Une étude démontre que non seulement les ajustements chiropratiques éliminent la douleur au genou, mais ils aident aussi à rétablir le bon alignement de la rotule (J Manipulative Physiol Ther 1990; 12: 539-49).

Un autre rapport scientifique a étudié le cas d’un patient souffrant de douleurs au genou depuis cinq ans. Selon l’étude, l’ajustement chiropratique de l’articulation péronéo-tibiale « donna lieu à un soulagement immédiat et notable des symptômes » (J Manipulative Physiol Ther 1992; 15:382-7.)

Une troisième étude décrit un patient souffrant d’une déchirure du ménisque. Les ménisques sont des faisceaux de tissus conjonctifs qui protègent l’articulation interne du genou. Cette déchirure fut confirmée par résonance magnétique. Bien que trois médecins différents aient recommandé la chirurgie, le patient a choisi en premier lieu la chiropratique : le traitement consistait en des ajustements du genou et en l’utilisation de remèdes homéopathiques. Le résultat? Une résolution complète de la douleur et de l’incapacité (J Manipulative Physiol Ther 1994; 17: 474-84).

Le coude et la chiropratique

Les ajustements semblent tout aussi efficaces pour soulager le «tennis elbow » (épicondylite latérale), rapportent les chercheurs. Une étude s’est intéressée à une dame de 45 ans avec des douleurs au coude déclenchées par des mouvements répétitifs au travail. Une série d’ajustements chiropratiques à l’articulation du coude mit fin à la douleur de cette dame et augmenta le mouvement au niveau de l’articulation (J Manipulative Physiol Ther 2000; 23: 619-22).

Dans une autre étude, une cohorte de 24 patients souffrant de douleurs chroniques au coude faisaient partie de l’étude. Les sujets ont reçu soit un traitement placebo, soit des manipulations. Les observations ont démontré « une augmentation significative et substantielle » de 58 % de la force de préhension sans douleur durant le traitement, mais aucun changement durant le traitement placebo ou les périodes sans traitement (Manual Therapy 2001; 6: 205-12).

Solutions pour les épaules

II a été prouvé que les soins chiropratiques sont efficaces pour atténuer la douleur aux épaules même chez les patients qui avaient subi des chirurgies sans résultat. Une étude de cas s’est intéressée à un joueur de hockey professionnel souffrant de douleurs et d’instabilité dans son épaule gauche. Le joueur avait subi deux chirurgies qui n’avaient pas apporté les résultats escomptés. En contraste, les soins chiropratiques ont amélioré de façon significative la condition du joueur (J Manipulative Physiol Ther 2001; 24: 425-30).

Un autre rapport a trouvé que les soins chiropratiques peuvent soulager une condition connue sous le nom de syndrome de l’épaule bloquée (capsulite rétractile). Cette condition, souvent difficile à résoudre, est caractérisée par une quantité excessive de tissus cicatriciels et le manque de mouvement dans l’articulation de l’épaule (J Manipulative Physiol Ther 1995; 18: 105-15).

Le poignet et la chiropratique

De plus en plus de recherches indiquent que les soins chiropratiques sont la solution gagnante pour la douleur au poignet causée par le syndrome du tunnel carpien. Dans une expérience, les Docteurs du Northwestern College of Chiropratic à Bloomington, Minnesota, ont suivi 96 personnes souffrant du syndrome du canal carpien. Les patients ont reçu soit des traitements médicaux, soit des soins chiropratiques. Les traitements médicaux consistaient en l’administration d’Ibuprofene et du port d’un support pour poignet durant la nuit. Les soins chiropratiques incluaient des ajustements au poignet et à la colonne vertébrale, des traitements à ultrasons et le port d’un support pour poignet durant la nuit. Les observations ont démontré que l’approche chiropratique sans médicament était tout aussi efficace que le traitement médical, et cela, sans les effets secondaires des anti-douleurs (J Manipulative Physiol Ther 1998: 21: 317-26.)

Tout est relié

Chez les patients avec des problèmes aux extrémités, les soins consistent à découvrir les causes sous-jacentes du problème. À titre de praticiens de soins holistiques, les chiropraticiens ne considèrent jamais une condition en isolé. Ils reconnaissent plutôt le lien entre les structures du corps et le lien entre l’esprit et le corps. Le squelette travaille comme un tout, les problèmes des articulations des membres affectent fréquemment la colonne vertébrale et vice versa. C’est pourquoi les chiropraticiens examinent souvent la colonne vertébrale des patients souffrant de problèmes aux extrémités pour déceler des signes de subluxation vertébrale.

Si vous ressentez de la douleur ou si le mouvement de vos extrémités est restreint, parlez-en avec votre docteur le plus tôt possible. Ignorer la douleur ou une dysfonction, c’est comme ignorer votre détecteur de fumée. Tenez compte du système d’alarme de votre corps aujourd’hui et corrigez la source de votre problème de santé par l’approche naturelle qu’est la chiropratique.

La Vie Chiropratique
4875, Rue de la Promenade-des-Soeurs
Québec, QC, G1Y 2W2
(418) 653-0050

Présenté par Dre Rosalie Lemay, chiropraticienne et Dr Jean-François Pépin, chiropraticien

www.laviechiropratique.com

Chiropraticiens à Québec

Inscription à l'infolettre

Soyez au courant des derniers articles de la Vie Chiropratique.

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

Suite à un examen chiropratique, neurologique et radiologique approfondi, nos chiropraticiens pourront vous expliquer si la chiropratique est en mesure de vous aider à diminuer, prévenir ou corriger votre problématique. Pour toutes questions concernant notre approche et nos soins, contactez-nous au 418-653-0050. Au plaisir de prendre soin de votre santé!